Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

English
Chronomaitre Design

Chronomaître Design

Montres à simplification

par Ilan Vardi

 

Je m'appelle Ilan Vardi et je travaille actuellement dans le domaine de l'horlogerie, c'est-à-dire tout ce qui concerne les montres.

Décembre 2011 : Mon article L'astronomie de la montre est publié dans l'édition de décembre du Bulletin de la Société Suisse de Chronométrie.

L'astronomie actuelle est focalisée sur l'astrophysique et la cosmologie : les trous noirs, l'évolution de l'univers, etc., et l'astronomie mathématique "à l'ancienne" qui décrit le mouvement du Soleil et de la Lune est souvent délaissée. On peut donc oublier que ces phénomènes "élémentaires" sont à la base de notre mesure du temps et que la fonction de nos montres revient à l'affichage de ces indications astronomiques. L'objet de cet article est de faire le point sur les phénomènes parfois subtils indiqués par nos montres et les applications horlogères examinées sont le jour, le mois, l'année, le temps sidéral et l'orientation du ciel.

J'ai aussi conçu une nouvelle application de l'astrolabe pour illustrer la précession des équinoxes avec mon astrolabe commémorant le mathématicien et poète Omar Khayyam (1048-1131).

 

 

Mars 2011 : Mon article Harrison méritait-il le "Longitude Prize" ? vient de paraître dans le magazine Watch Around.

 

 

Décembre 2009 : Mon article La Marche du Soleil, un affichage naturel de l'équation du temps est publié dans l'édition du mois de décembre du Bulletin de la Société Suisse de Chronométrie.

L'équation du temps est la différence entre le temps solaire moyen et le temps solaire réel, bien qu'en Angleterre et aux Etats-Unis c'est l'inverse, l'équation du temps est la différence entre le temps solaire moyen et le temps solaire réel. En raison de cette ambiguïté de signe (+ ou -), l'équation du temps est souvent affichée incorrectement.

Dans mon article, je présente un nouvel affichage de l'équation du temps qui élimine toute ambiguïté puisqu'elle est une représentation fidèle du phénomène astronomique.

 

 

J'essaie toujours de concevoir une montre pour que la fonctionnalite et l'esthétique se mettent en valeur de manière simple.

Vous pouvez me joindre en m'envoyant un courrier électronique à l'adresse ilan@chronomaitre.org.




J'apprécie toutes les montres

 

Good times @ Baselworld 2010

 




Voici une petite expérience qui démontre l'effet de la perte de couple du ressort de barillet.

 

 

 

 



 

 

 

Je suis mathématicien et j'ai plusieurs publications scientifiques, voir mon ancien site internet.

J'ai fait des recherches sur les fractions continues qui sont résumées dans mon article Continued Fractions from Euclid to the Present Day.

 

 

Les fractions continues sont essentiellement le calcul des rapports de vitesse dans le train d'engrenage et je suis actuellement en train d'étudier des méthodes pour calculer des engrenages optimaux pour des montres astronomiques.

Mes intérêts scientifiques sont divers et variés. Par exemple, j'ai appliqué des idées issues de la théorie des probabilités et de la physique à la théorie des nombres dans mes articles Prime Percolation et Deterministic Percolation publiés respectivement dans les revues scientifiques Experimental Mathematics et Communications in Mathematical Physics.

 

 

J'ai aussi écrit des livres, le premier étant Computational Recreations in Mathematica

Dans ce livre je démontre comment utiliser Mathematica, le système de calcul formel, pour programmer de nombreuses expériences mathématiques et informatiques. J'ai d'ailleurs écrit plusieurs composants de ce logiciel pendant les années où j'ai travaillé chez Wolfram Research.

Le livre a été traduit en japonais et a été bien reçu.

 

Le deuxième est : You Failed Your Math Test, Comrade Einstein. Le livre est un recueil d'articles écrits par plusieurs personnes (ma contribution est la plus importante) et édité par Mikhail Shifman.

Le sujet du livre est les pratiques antisémites à l'Université de Moscou pendant les années 1970. Les fameux "problèmes tueurs" et leur solutions ont été le sujet de la prépublication de l' IHES Mekh-Mat Entrance Examinations Problems, que l'on peut télécharger ici. Ceci vous évitera d'acheter le livre et d'avoir à lire les chapitres principalement politiques. Cette expérience était l'inspiration de ma découverte de la  

Fractale de David

 

La plupart de mes publications sont assez techniques, mais même si la science n'est pas votre sujet favori, il serait peut-être intéressant de jeter un coup d'oeil à mon mémorial pour Archimède.

J'ai écrit plusieurs articles concernant Archimède, y compris Archimède face à l'innombrable qui a été publié dans Pour la Science, la version française de Scientific American.

et ce article a été traduit ensuite en italien dans Le Scienze.

J'ai rédigé une version plus longue en anglais appelée Archimedes, the Sand Reckoner qui est une analyse détailée de son oeuvre la plus abordable l'Arénaire. Pour mieux comprendre cet article, j'ai fait une mise en page de l'article original en grec ancien Ψαµµίτης qui est même référencié dans Βικιπαίδεια, la Wikipédia grecque.

Je suis donc très intéressé par l'astronomie et les mathématiques anciennes. J'ai essayer de transmettre cet intérêt dans mon article What is Ancient Mathematics? qui a été publié dans la revue Mathematical Intelligencer. J'ai aussi donné la conférence Pi... et tout le reste au Centre Pompidou à Paris sur la question de savoir si l'on sait ce que l'on sait, vous pouvez vérifier si vous passez le test.



Si vous êtes adepte de mathématiques, il serait intéressant de vérifier votre compréhension en prouvant que pi existe. Si vous comprenez le sens de cette question, vous avez déjà passé le test. Vous pouvez ensuite examiner ma démonstration que pi existe.

Si vous ne comprenez pas les mathématiques et vous voulez savoir ce que j'en pense, j'ai écrit la pièce C'est quoi les maths ? pour vous.

J'ai aussi été interviewé, avec mes collègues de l'IHES, sur ce sujet par la chaine de télévision française Arte, pour le programme appellé (par coïncidence) Archimède.

 

 



 

 

 

 






1